notaire
Publié le - 822 vues -

Comment créer de la valeur ajoutée avec les SCPI ?

Les sociétés civiles de placement immobilier sont des véhicules d’investissement basés sur de l’immobilier locatif. Outre la perception de loyers réguliers et la jouissance d’un rendement de plus de 4% par an en moyenne, les avantages à souscrire à une SCPI sont multiples. Par exemple, la création de la valeur immobilière pour la société de gestion, et de la valeur ajoutée pour l’investisseur.

Argent, Profit, La Finance, Entreprise

Tabler sur l’expertise de la société de gestion

Les SCPI sont gérées par un exploitant spécialisé dans l’exploitation immobilière : la société de gestion. Avant de pouvoir exercer comme tel, celle-ci doit avoir répondu à de multiples critères qui sont validés par l’Autorité des marchés financiers, l’organe en charge de contrôler et de réguler les marchés financiers entre autres.

La société de gestion étudie ainsi toutes les pistes destinées à générer de la valeur immobilière sur l’ensemble de ses actifs. Par exemple, en évaluant le potentiel locatif d’un immeuble avant son acquisition. Il s’agit également de créer de la valeur ajoutée par rapport au prix d’achat et à celui de la revente à terme, toujours en tenant compte des critères y afférents.

Pour la société de gestion, les gains peuvent s’obtenir comme suit : cibler des biens à bas prix et le rénover, analyser le potentiel d’urbanisation par rapport à la localisation géographique, etc.

 

Mettre en place sa propre stratégie

L’investisseur peut lui-même créer de la valeur ajoutée à son portefeuille grâce à différentes solutions. La plus intéressante est la souscription en démembrement, en nue-propriété. Le prix de la part est décoté puisque l’investisseur renonce volontairement aux loyers, conformément aux dispositions du montage de démembrement. Ainsi, avec 1000 euros par exemple, au lieu d’acheter 5 parts, il est possible de souscrire à 8 parts, voire plus, en fonction de la décote qui est évaluée sur la base de la durée du démembrement. Une fois que celui-ci arrive à terme et que l’usufruit rejoint la nue-propriété, l’investisseur retrouve alors la jouissance de sa SCPI en pleine propriété, avec la perspective d’une intéressante plus-value à la revente.

En choisissant des SCPI performantes, le souscripteur pourra aussi s’appuyer sur des parts valorisées, à terme. Ces SCPI sont en effet en forte demande sur le marché, ce qui permet à la société de gestion de procéder régulièrement à la valorisation du prix de la part, par exemple tous les ans. Le gain est alors obtenu en tenant compte de la différence entre le prix d’achat initial et le prix de la revente.

 

Rappel sur les autres avantages de la SCPI

Investir en SCPI ne présente que des avantages, dont sa parfaite résilience à toute épreuve. Cela a été démontré avec sa tenue de route exemplaire tout au long de l’année en crise 2020. Son rendement n’a pas fléchi et se maintient à un taux toujours supérieur à 4%, contrairement aux autres actifs sur le marché.

Les SCPI sont également source de revenus complémentaires, grâce aux dividendes qu’elle distribue, sans pourtant le moindre effort, puisque la société de gestion est en charge de son exploitation intégrale. L’intégrer dans son portefeuille ne nécessite pas non plus des connaissances poussées en gestion immobilière et locative.

Le prix de la part est variable d’une SCPI à l’autre, mais il est à la portée de tous, dès 200 euros, voire moins. Avec le minimum de souscription pour certaines d’entre elles, le budget à réserver pour investir est approximativement de 1000 euros. Montant qui peut être financé en cash pour ceux qui ont réalisé un excédent de trésorerie, évitant l’attente de la validation d’une demande de crédit éventuel.

Plusieurs objectifs peuvent être atteints grâce aux SCPI : épargner, augmenter ses revenus mensuels, préparer sa vieillesse, réduire ses impôts, valoriser son portefeuille, diversifier ses placements.