notaire

La SCPI Primopierre enregistre une légère baisse de 15% sur 2020

Primopierre est une SCPI de bureaux qui fait partie des plus performantes sur le marché des sociétés civiles de placement immobilier, dans la catégorie professionnelle. Pour l’année 2020, son rendement est de 5.04%, ce qui traduit une très bonne performance compte tenu de l’économie en crise. Qu’en est-il de ses TDVM des années précédentes, à titre comparatif, et que penser de cette SCPI ?

 

Primopierre a servi le meilleur TDVM en 2019

C’est au cours de l’année 2019 que cette SCPI de la société de gestion Primonial Reim a enregistré son meilleur taux de distribution sur valeur de marché, depuis son année de lancement en 2012. Ce TDVM était alors de 5.92%. On peut en déduire que cette SCPI enregistre des valeurs largement au-delà des autres actifs de la même catégorie. Pour les années précédentes, ce TDVM est plus ou moins stable, étant compris en 5.30% et 4.90%.

Ci-après un mini-comparatif sur les 4 dernières années (les premiers taux sont celui de Primopierre et les seconds ceux des autres SCPI de rendement)

  • en 2017 : 4.85% pour Primopierre, contre 4.43% pour les autres SCPI
  • en 2018 : 4.50% pour Primopierre, contre 4.35% pour les autres SCPI
  • en 2019 : 5.92% pour Primopierre, contre 4.40% pour les autres SCPI
  • en 2020 : 5.04% pour Primopierre, contre 4.18% pour les autres SCPI

Une légère baisse a donc été relevée en ce qui concerne le TDVM de ce produit Primonial Reim par rapport aux deux dernières années, 2019 et 2020. Cependant, ce taux de 5.04% se situe encore au même niveau que celui des années précédentes qui ont pourtant été marquées par une période économique plus ou moins saine.

Le taux d’occupation financier pour 2020 est de 91.70%, ce qui reflète toujours la bonne santé de cette SCPI. Ce, sachant que les immeubles professionnels ont traversé une période assez délicate pendant les périodes de confinement, en raison de l’arrêt des activités pour la majorité des entreprises.

L’évolution du TDVM sur 5 ans est de 0.80%, tandis que le TRI (taux de rendement interne) sur 5 ans est de 5.06%.

 

Que penser de cette SCPI de bureaux ?

Si l’on considère ce rendement annuel, on peut avancer que Primopierre fait toujours partie des SCPI les plus rentables. Rappelons toutefois que le TDVM n’est pas le seul critère définissant les performances. La valorisation du prix de la part en est aussi un. En ce qui concerne Primopierre, pas de revalorisation depuis 2017, le prix étant maintenu à 208 euros par part. Depuis 2012 jusqu’à 206 cependant, celui-ci est révisé à la hausse tous les 2 ans, avec un prix initial de départ de 191 euros.

Les dividendes méritent aussi d’être analysés puisqu’ils correspondent au retour d’investissement issu du placement. Pour Primopierre, un léger recul comparé à l’année 2019 a également été noté. Ces dividendes sont de 10.48 euros par part en 2020, contre 12.31 euros en 2019. Ces revenus locatifs demeurent pourtant attractifs si on tient compte de ceux des années précédentes, puisque les dividendes de 2018 étaient de 9.36 euros par part, et ceux de 2017 de 9.80 euros.

 

L’immobilier de bureaux : quel avenir ?

À ce jour, la crise sanitaire n’est toujours pas maîtrisée, provoquant la prise de mesures restrictives telles que confinements et reconfinements. D’où l’obligation d’adapter le mode de production de la majorité des entreprises par le biais du télétravail. Une baisse de la demande locative n’est cependant pas à craindre dans la mesure où le présentiel est toujours maintenu et que les immeubles de bureaux se transforment pour répondre aux normes de sécurité sanitaire requises.

A lire aussi sur notaire

  1. 30 Mai 2014Bienvenue sur le portail des notaires de France5910 vues