notaire
Publié le - 2357 vues -

Les bonnes conditions du marché de la SCPI en 2020

La crise économique mondiale de grande ampleur a touché presque tous les marchés et bouleversé les modes de vie et de consommation. Ce qui s’est fait ressentir sur le comportement des investisseurs, en particulier en ce qui concerne leur décision à investir et le choix des produits de placements. Si certains actifs ont sombré face au krach qui a marqué le début de l’année, d’autres ont cependant su émerger et tenir bon : c’est le cas des sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI, dont les conditions du marché sont restées plus ou moins saines.

Les opportunités du marché immobilier

Ces SCPI sont gérées par des professionnels expérimentés dans le déploiement de diverses stratégies immobilières. Pas de suspension des acquisitions, lesquelles ciblent d’ailleurs particulièrement les immeubles offrant les meilleures opportunités suivant des critères bien définis. Ainsi, il n’est pas rare que ces opérateurs continuent d’agrandir leur parc, même en temps de crise, voire de le renouveler selon les grandes tendances, à l’horizon 2021.

Le maintien des demandes élevées

Les SCPI figurent parmi les actifs dont la demande sur le marché pierre-papier demeure élevée. Certes, la collecte a fortement chuté au cours des 3 mois critiques (février, mars et avril), pour reprendre progressivement par la suite. Les investisseurs se sont accordé le temps d’analyser la progression de ce produit de placement tout au long de la crise, et les performances sont restées très attractives.

Par exemple, bien que les SCPI de rendement aient subi une phase de ralentissement en ce qui concerne les collectes des loyers, leur TDVM qui est le taux de rendement sur valeur de marché est resté élevé, soit d’environ 3.9% à 4.1%. Celui de l’année 2019 était de 4.51%, pour toutes les SCPI confondues. Les SCPI fiscales quant à elles n’ont été que très faiblement impactées par les retombées de la crise et affichent un TDVM stable proche de 3.5%.

Les taux d’occupation sont eux aussi maintenus et n’ont quasiment souffert d’aucune baisse manifeste pour la grande majorité de ces actifs. Quant aux dividendes, ils ont été acquittés indépendamment du retard de paiement des loyers.

Immeubles De Bureaux, Houston, Texas

La diversité des investisseurs intéressés par la SCPI

On constate que de plus en plus de catégories d’investisseurs se tournent vers les SCPI depuis le second semestre, pour sécuriser leur portefeuille et leur épargne. Par exemple les étudiants tout comme les seniors.

En ce qui concerne les premiers, ils se servent du prêt étudiant pour financer l’achat de leurs parts, en profitant des taux bas appliqués qui sont encore inférieurs à 1%. Ce, en plus de l’allègement des conditions d’emprunt., avec la possibilité de remboursement en différé, soit à la fin des études. Les SCPI sont sources de plusieurs avantages pour l’étudiant, en raison de leur faible ticket d’entrée et de la possibilité de profiter de l’effet de levier généré par l’option financement à crédit. Les dividendes leur permettent par ailleurs d’augmenter leur épargne. Attention toutefois aux pièges, d’autant que la vigilance s’impose sur le choix de la SCPI (surtout en ce qui concerne les risques encourus).

Quant aux seniors, ils sont aussi de plus en plus nombreux à se tourner vers cet actif pour élever leurs revenus mensuels. Les seniors peuvent investir cash en raison de l’existence d’une épargne déjà capitalisée au fil du temps, afin de profiter immédiatement et pleinement des revenus locatifs qui en proviennent.

En conclusion, le marché des SCPI a enregistré de bonnes conditions tout au long de l’année 2020, les demandeurs ayant trouvé leur compte par rapport à la diversité des offres. Cela sans oublier la sécurisation de l’actif qui demeure un des meilleurs à souscrire même en période de forte instabilité économique.