notaire
Publié le - 3857 vues -

Immobilier : Pouvoir d’achat des Français en hausse

La chute conséquente du taux d’intérêt des crédits immobilier depuis le début de 2014 a eu un impact positif sur le pouvoir d’achat des Français. Une opportunité permettant d’acheter plus grand sans forcément avoir à dépenser beaucoup plus. En juillet, le taux était à 2,70%.

Taux de crédit record

C’est un taux historique qui n’a pas été vu depuis les années 1940 selon les données de l'observatoire Crédit Logement / CSA et des conditions favorables pour ceux souhaitant investir dans l’immobilier. Depuis janvier, c’est une chute générale de 0,38 point enregistrée sur tous les marchés (neuf, ancien, travaux). Malgré cela, les professionnels notent pourtant une activité au niveau du crédit en recul et prédisent un second trimestre qui risque d’être moins bon ; sans compter que les futurs acheteurs attendent les nouvelles mesures concernant l’élargissement de PTZ dans l’immobilier ancien. Les Français sont frileux pour faire des acquisitions et pourtant les chiffres montrent que le pouvoir d’achat s’est amélioré depuis 2012.

pouvoir achat

Les opportunités d’acheter plus grand

Les possibilités d’achat sont tangibles pour des « espaces » plus grands et peut être même d’avoir une pièce additionnel de 10 à 12 m² notamment  à Toulouse, Rouen ou Metz. D’autres régions comme Nantes, Rennes ou Strasbourg montrent aussi des tendances similaires alors qu’à Marseille la courbe est à l’inverse. Que réserve donc la rentrée? Le représentant d’un site de comparaison des taux de crédit souligne que le contexte favorise un taux toujours bas et pour certains, après les vacances, le moment sera peut être encore plus favorable pour un crédit balayant ainsi d’un revers de mains une possible crainte de hausse de taux due à la loi Hamon.

 

 

Serait-ce le bon moment pour prospecteur des offres immobilières et des possibilités des plus values ? En tout cas, le contexte semble favorable à investir dans l’immobilier pour créer ou diversifier son patrimoine.